Retour à la page d'accueil
Accueillir une personne au pair
Membre du réseau UFI

Vous souhaitez recevoir une personne au pair au sein de votre famille et vous avez décidé de faire appel à nos services. Nous saurons bien entendu être à l’écoute de votre demande et de vos besoins. Une personne au pair n’est pas seulement la personne qui garde vos enfants, c’est une personne qui fait partie de votre famille à part entière et qui vous fait partager la culture de son pays.


Alliance au Pair vous propose le service suivant :

L’organisation étape par étape du placement d’une personne au pair convenant au mieux à vos attentes. Pour cela nous disposons de partenaires à l’étranger chargés de recruter des personnes souhaitant devenir au pair en France.

Séjour d’une personne au pair

La personne au pair doit être âgée de 18 ans minimum et de 27 ans maximum.

Quel est le travail de la personne au pair au sein de la famille ?

· La tache principale de la personne au pair consiste à s’occuper de la garde et du bien être des enfants de la famille d’accueil.La personne au pair s’engage à effectuer un maximum de 30 heures de travail par semaine.Les horaires peuvent être fixés selon les convenances de la famille, tout en respectant les heures de scolarité de la personne au pair. Dans tous les cas, ils doivent dès le début du séjour être définis précisément.

· La famille d’accueil pourra éventuellement demander à la personne au pair de réaliser certaines taches d’aide ménagère légères.

· Pendant les vacances scolaires, la famille d’accueil peut demander à la personne au pair de partir avec elle, en respectant ses 30 heures de travail hebdomadaire. En aucun cas la jeune fille au pair ne pourra exercer son activité dans un autre foyer que celui où elle est placée, même si sa propre famille est partie en vacance.

· Enfin, la famille d’accueil peut demander à la personne au pair d’effectuer deux soirées de baby-sitting par semaine. Ces baby-sittings ne sont pas cumulables d’une semaine à l’autre.

La scolarité de la personne au pair durant son séjour :

Le but principal du séjour au pair est de permettre à une jeune personne d’apprendre une langue étrangère tout en vivant au sein d’une famille d’accueil. Ainsi la loi oblige toute personne au pair à suivre des cours de Français langue étrangère au sein d’un établissement dispensant ce type d’enseignement (10 heures minimum par semaine).

Le repos de la personne au pair :

La personne au pair doit bénéficier d’un jour et demi de repos par semaine et de deux week-end sur quatre minimum. Une fois les 30 heures de travail effectuées, la personne au pair disposera de son temps libre. Dans tous les cas, la personne au pair devra informer la famille d’accueil des modalités de sorties.

Les conditions de logement :

La famille d’accueil s’engage à loger la personne au pair dans les meilleures conditions d’hébergement possibles, en mettant à la disposition de celle-ci une chambre privée pour dormir et des conditions appropriées pour faire sa toilette personnelle.

La rémunération :

La personne au pair doit être rémunérée 90 euros net par semaine. Cette somme reste due pendant la période scolaire et la période des vacances. Si le nombre d’heures de travail augmente durant les vacances, la personne au pair doit être rémunérée d’avantage (pour plus de renseignements, consultez l’agence). De plus il est demandé à la famille de payer un abonnement mensuel permettant un accès illimité aux transports en commun entre le lieu de résidence de la famille et l’école de français fréquentée par la personne au pair.

La régularisation de la personne au pair :

· La famille d’accueil doit déclarer la personne au pair auprès des autorités compétentes dans les huit jours suivant son arrivée en France en tant que " stagiaire aide familiale ". De plus, elle doit l’inscrire au régime de la Sécurité Sociale garantissant les prestations de maladie, maternité et accident de travail, ainsi qu’auprès de l’URSSAF. (Les cotisations peuvent varier d’un Département de résidence à l’autre).

· De plus la fille au pair devra dans les huit jours suivant son arrivée se présenter à la préfecture de police pour obtenir son titre de séjour.

· Après obtention du récépissé de demande de son titre de séjour, elle devra également se présenter à la Direction Départementale du Travail, de l’emploi et de la Formation Professionnelle pour obtenir son autorisation provisoire de travail.

· Pour se faire rembourser les frais médicaux, la personne au pair doit être en possession de sa carte de travail.

L’assistance :

En cas de maladie de la personne au pair, la famille d’accueil doit continuer à l’héberger et à la nourrir, jusqu’à son rétablissement ou son éventuel rapatriement.

 

 
Alliance au pair - 9 avenue Leclerc - 69007 LYON
   
Copyright © 2018 Alliance au pair